CHANOINE, Jacque Henri (1805 - 1876)

Jacques Henri Chanoine est né en 1805. Il entre à 15 ans à l'école polytechnique et deux ans plus tard à l'école des ponts. En 1828, il gère par interim le service des arrondissements de Lons-le-Saunier et de Saint-Claude, dans le Jura. En 1838, il est affecté au canal du Nivernais, où il a l'occasion d'observer l'expérimentation du premier barrage mobile de Poirée à Basseville. De 1836 à 1842, il participe à la construction de neuf barrages de type Poirée. Il étudie pendant une année le projet d'exécution de sept grands réservoirs (dont celui de Settons). Il se plaint de ne pas avoir assez de travail et demande à changer de service : de 1843 à 1845, il réalise l'étude, le tracé et participe au début des travaux du chemin de fer entre Paris et Lyon. Il est alors jugé assez expérimenté pour la gestion du service de la navigation de la Seine entre Paris et Troyes. Il continue à projeter et réaliser des aménagements et des ouvrages d'art (barrages écluses et digues). De 1849 à 1852, il entre au service hydraulique du département de la Seine-et-Marne. C'est à cette période qu'il invente les barrages à hausse mobiles, comme perfectionnement des barrages mobiles Poirée. C'est à l'occasion de la construction d'une dérivation de la Seine qu'il teste ses barrages en même temps qu'il construit des écluses, et divers ponts de tous types. De 1859 à 1864, il dirige les travaux d'amélioration de la Seine entre Paris et Montereau (douze barrages à hausses mobiles et grandes écluses, barrage de Beaulieu). Il prend sa retraite trois ans plus tard.

 

Bibliographie:

  • Base Léonore, des Archives Nationales permettant l'accès aux dossiers des personnes nommées ou promues à l'ordre de la légion d'honneur
  • Dossier d'ingénieur AN/F/14/2190/2

 

Publications de l'ingénieur:

  • Chanoine, Jacques Henri et Lagrené, Henri-Melchior de, Mémoire sur les barrages à hausses mobiles, Paris, Dunod, 1862

 

Exemples de travaux de la sous-série F/14 des Archives nationales:

 

S'abonner à RSS - CHANOINE, Jacque Henri (1805 - 1876)