ROBILLARD, Alexis-Hubert (1782 - 1864)

Il est né à Évreux en 1782. Il est nommé ingénieur en 1808 et est envoyé dans l'Yonne pour assister l'ingénieur Sutil au canal de Bourgogne. Il est chargé par interim du canal du Nivernais, et est ingénieur en chef du canal de Bourgogne. Il travaille également aux côtés du jeune Chanoine, futur inventeur des barrages à hausses mobiles. Son talent est reconnu : le ministre de l'Intérieur Montalivet en personne lui écrit, en 1809, une lettre pour le féliciter de la clarté de son projet de pont sur le canal de Bourgogne. Dans une lettre au directeur des ponts et chaussées, datée du 26 novembre 1834, l'ingénieur demande à continuer son travail au canal de Bourgogne.  Vous trouverez l'instinct que je lui porte bien naturel si je vous dis que je lui ai consacré près de 17 ans des plus belles années de ma vie, que la partie dans l'Yonne qui n'était qu'ébauchée dans la partie inférieure quand je l'ai prise, est aussi longue que le canal de l'Ourcq tout entier [...] . Il est malgré tout envoyé poursuivre sa carrière à Évreux, dans l'Eure, de 1835 à 1847. Il est nommé au grade d'officier de la légion d'honneur en 1850 et décède en 1864 à Caugé dans l'Eure. Il était marié à la petite nièce de Jacques Germain Soufflot et était donc le beau-frère de l'ingénieur Jean-Baptiste Jollois.
 

 

Bibliographie

  • Base Léonore, des Archives Nationales permettant l'accès aux dossiers des personnes nommées ou promues à l'ordre de la légion d'honneur
  • Dossier de l'ingénieur conservé aux Archives nationales F/14/2313/2

 

Exemples de travaux de la sous-série F/14 des Archives nationales:

 

  • Yonne, Cours général de l'Yonne d'Auxerre à Montereau, Robillard, 1833, AN/F/14/10083/1/33
  • Eure, Esquisse d'un projet de port à construire sur la rivière d'Eure par la ville de Louviers : élévation et coupe générale, Robillard, 1847, AN/F/14/10058/3/5 et AN/F/14/10058/3/6

 

 

 

S'abonner à RSS - ROBILLARD, Alexis-Hubert (1782 -  1864)