De Sartrouville à La Frette (Albert Marquet)

Plan du chemin de halage de Sartrouville à La Frette, 1776. Archives nationales CP/F/14/10078/1/16

Cliquez ici pour voir la carte géoréférencée et ses métadonnées 

 

 

Cette carte portant la date du 2 août 1774 a pour visée d'informer de l'emplacement du chemin de halage sur une partie en aval de la Seine

de Chatou à La Frette.

 

Le chemin est lavé de rouge, ce qui signifie qu'il est construit en maçonnerie. La ligne et le sens de navigation sont figurés,

ces éléments sont important dans l'action de halage qui se fait pour remonter la rivière.

En effet sur certains passages, la navigation à la voile n'est pas envisageable et les bateaux doivent être tractés,

soit par des hommes soit par des animaux.

 

 

 

La Seine est un des sujets de prédilection du peintre post-impressionniste Albert Marquet.

 

Né à Bordeaux en 1875, il suit les cours de l'École des Arts décoratifs à Paris, aux côtés de Matisse, où tous deux sont élèves de Gustave Moreau.

Passionné par l'ambiance des bords de Seine, Albert Marquet vient s'installer à La Frette en 1939.