La Seine à Bezons (Caillebotte, Daubigny)

Le cours de la Seine dans le secteur de Bezons, carte de Vuillaume (1899), Musée de la Batellerie

Cliquez ici pour voir la carte géoréférencée et ses métadonnées 

 

 

Il s'agit d'une carte historique de navigation de la Basse-Seine entre Paris et Rouen, réalisée par Raoul Vuillaume.

Seuls certains secteurs du cours d'eau ont été représentés et donnent des informations sur le tracé de la Seine et l'environnement proche de l'époque (villes, zones industrielles, forêts, relief, ponts...)

Les relevés ont été effectués durant l'année 1898 et les cartes ont été publiées en 1899.

La Seine passe au bord de Bezons rive droite et du quartier du Petit Colombes rive gauche. Plusieurs points routiers en partie supérieure sont décrits.

 

 

 

 

 

 

Gustave Caillebotte a posé son chevalet sur le pont de Bezons, en 1892.

 

 

 

C'est là qu'il a peint Vue de la Seine vers le pont de Bezons.

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1731, Philippe Buache réalise une série de onze cartes présentant le cours de la Seine de Paris à Rouen.

Sur l'une d'entre elle - Le cours de la Seine de Neuilly au Pecq - la Seine passe à Bezons.

 

 

Le cours de la Seine de Neuilly au Pecq, 1731, carte de Philippe Buache, Archives nationales CP/F/14/10078/1/2b

Cliquez ici pour voir la carte géoréférencée et ses métadonnées 

 

 

 

Philippe Buache (1700 - 1773) est un illustre géographe du XVIIIe siècle.

Il s'intéresse dès son plus jeune âge à la cartographie et ses talents sont très vite remarqués par l'inspecteur général des ponts et chaussées Pitrou.

Il entre très tôt à l' Académie des sciences. Il se fait remarquer en dressant un plan de Paris où il figure la montée des eaux lors de l’inondation de l'année passée, dans un but de prévention des risques et d'adaptation.

  Philippe Buache est également à l'origine de la théorie des bassins, qui structure la terre par les chaînes de montagne, et qui connut une importante répercution en géographie jusqu'à la fin du XIXème siècle.

Grand voyageur, il lève les premières cartes d'endroits auparavant inexplorés.

À la fin de sa vie, il conçoit le projet ambitieux de réunir les connaissances nécessaires à la création d'une mappemonde « pour l'institution des jeunes Princes ».

 

 

 

 

 

 

Charles-François d'Aubigny (1817 - 1878) est un artiste

peintre de l'École de Barbizon,

considéré comme l'un des précurseurs de l'impressionnisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a posé son chevalet sur les bords de la Seine à Bezons, en 1855.Il peint alors Les îles vierges à Bezons.

Il pourrait s'agir des îles Marantes, représentées ici sur la carte de Philippe Buache.