La Seine à Chatou (Lebourg, Renoir)

Plan du chemin de halage de Châtou au Pecq, 1774. Archives nationales, CP/F/14/10078/1/74

Cliquez ici pour voir la carte géoréférencée et ses métadonnées 

 

 

Cette carte, portant la date du 2 août 1774, a pour visée d'informer de l'emplacement du chemin de halage sur une partie en aval de la Seine à partir de Chatou.

Le chemin est lavé de rouge, ce qui signifie qu'il est construit en maçonnerie. La ligne et le sens de navigation sont figurés.

Ce chemin de halage permettait la traction des bateaux pour remonter le cours d'eau, soit par des hommes soit par des animaux. Les îles bordant la Seine sont déjà reliées par des digues à Chatou et à Croissy.

 

 

 

Près d'un siècle après la réalisation de cette carte, les impressionnistes feront de Chatou et de ses bords de Seine l'un de leurs terrains de prédilection.

 

Située entre Chatou et Rueil-Malmaison, l'île de Châtou est surnommée "l'île des impressionnistes".

En effet, de nombreux peintres impressionnistes y séjournèrent: Caillebotte, Lebourg, Renoir, Sisley, Monet, Pissaro...

 

 

 

 

 

Peintre de l'École de Rouen, Albert Lebourg fait de la Seine son motif de prédilection.

De Paris à Honfleur, il suit le fleuve qu'il peint à différentes heures de la journée.

 

C'est ainsi qu'il peint Bords de Seine à Chatou.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'avril 1880 à juillet 1881, Auguste Renoir installe son chevalet sur la terrasse de la Maison Fournaise à Chatou.

Il fait poser amis et modèles pour illustrer l'ambiance des guinguettes des bords de Seine.